Balans 2013-2018

   

Bois de la Cambre - Ter Kamerenbos

Le groupe Ensemble-Linkebeek-Samen (ELKBS), a déposé une motion de soutien à la réouverture du Bois de la Cambre lors du conseil communal de ce lundi 30/11/2020. Elle avait été proposée à l’ordre du jour du conseil du 26 octobre dernier, mais celui-ci n’a pas eu lieu par manque d’anticipation de la majorité politique en place.

Cette motion vise principalement à dépassionner le débat actuel et éviter un x-ième clivage entre Bruxellois et habitants de la périphérie en essayant de rencontrer les attentes d'un maximum de personnes, dans une démarche pleinement constructive associant les toute les personnes qui d’une manière ou d’une autre utilisent ou passent par le Bois de la Cambre.

Elle tient compte de l’Ordonnance de référé du 12.11.2020 du Tribunal de Première Instance de Bruxelles qui écarte la décision de la Ville de Bruxelles de fermeture de la boucle sud du Bois de la Cambre et de la décision  consécutive de la Ville de rouvrir le bois de la Cambre dans son ensemble à dater du 1.12.2020.

Elle demande entre autres d’organiser une participation des communes riveraines et impactées dont les communes de Rhode-Saint-Genèse et Linkebeek,  et du public au processus décisionnel sur le futur aménagement du Bois de la Cambre  afin de trouver des solutions pratiques et de bon sens, en tenant compte des intérêts et besoins de chacun (piéton, cycliste, automobiliste, riverain, commerçant,  ...) et où chaque usager aura sa place.

Cette motion qui a été présentée afin de défendre les intérêts linkebeekois n’a cependant pas fait l’unanimité. Marco Schetgen (PS) et Benjamin Daro (Ecolo) ainsi que Mariette Wenmacher et Cedric Letier ont voté « contre ». Le Bourgmestre, tiraillé entre l’unité de son groupe et la gestion communale s’est abstenu. Une position politique donc de la majorité linkebeekoise qui préfère ne pas décevoir ses amis de la Ville de Bruxelles plutôt que de penser à l’intérêt communal. Chacun jugera.

Je tiens en tout cas à remercier Benjamin Desmet d’avoir porté ce projet au conseil communal avec le soutien de Charlotte Hollander, Charlotte Houset, Paul Sedyn et moi-même, ainsi qu’avec l’aval de tout le groupe Ensemble Linkebeek Samen.

La motion a pour finir été validée (5 votes « pour » (ELKBS), 4 votes « contre » et 5 « abstentions ». Nous demandons maintenant à l’Echevin de la mobilité (MS) de faire le nécessaire auprès de la Ville de Bruxelles, de la région et du parlement fédéral pour faire valoir la position du Conseil Communal.

La motion dans son entièreté est disponible ici en FR et ici en NL.

Pour le Groupe ELKBS,
Damien Thiéry