Bilan 2013-2018

   

Mascarade lors d’une réunion budgétaire officieuse à Linkebeek (26/11/2019)

Le groupe de majorité, en concertation avec la receveuse communale, a proposé d’organiser une discussion préalable concernant le plan financier pluriannuel, plan qui doit impérativement encore être voté lors du prochain conseil communal de décembre.

Damien Thiéry s’y est présenté avec Anne Bauwens, ancienne conseillère communale et Nicolas Charluteau, qui remplaçait au pied levé Charlotte Murphy-Houset à l’étranger pour raison familiale.

Le Bourgmestre Y. Ghequière a demandé un vote pour signifier à N.Charluteau de quitter la salle soutenu par le Président du CPAS (DEFI) et un conseiller communal qui ont demandé également à A. Bauwens de quitter la salle car tous deux n’avaient pas de « fonctions officielles » alors qu’il ne s’agissait que d’une réunion d’information.

Le groupe d’Y. Ghequière confirme une fois de plus que l’esprit d’ouverture proposé en début de législature n’est qu’un leurre. En réalité, la majorité refuse le débat démocratique.

Pourtant adepte de la méthode, aucun groupe de travail n’a été proposé par la majorité concernant le budget. Les données et l’exercice financier du groupe de Damien Thiéry avaient cependant été remis dans le temps (01/10/2019!). Il aura fallu attendre 1 mois et 26 jours avant qu’une réunion d’information ne soit convoquée, alors que les arbitrages budgétaires doivent être faits dans les deux jours sous peine de ne pas finaliser dans les temps le budget 2020 et le plan pluriannuel 2020-2025.

Il s’agit ici d’un amateurisme sans précédent qui risque de mener à mal les finances communales. Là où depuis 2006 Damien Thiéry s’était attelé à faire baisser la dette communale, ce qui a été reconnu et félicité par l’autorité régionale, la méthode actuelle a déjà montré ses limites : Augmentation du prix de l’eau, augmentation du prix des sacs poubelles et d’autres taxes à venir. Pour la première fois depuis 2006, le budget communal de 2020 ne sera pas en équilibre et on prévoit un déficit de +/- 7.000.000 € d’ici 2025 qui serait comblé par un emprunt du même montant. Après 12 années de bonne gestion, on nous annonce une catastrophe financière.

Link@venir nous garantissait du changement à tous les niveaux. Pas certain que ce soit celui attendu…

Pour le groupe Ensemble-Linkebeek-Samen
Damien Thiéry, Anne Bauwens, Nicolas Charluteau